ALESSI

Alessi, fondée en 1921 par Giovanni Alessi, a su développer une stratégie de design excellence qui l’a rendu un des leaders représentant le design italien au niveau international. Une des caractéristiques typique de Alessi aujourd’hui est la capacité de concilier des exigences industrielles (opératives et liées aux produits) avec la tendance (intellectuelle et conceptuelle), telle qu’Alessi se considère plus un “atelier de recherche dans le domaine des arts appliqués” qu’une industrie dans le sens strict du terme.
C’est ce qui a poussé Alessi à s’engager dans une activité incessante de recherche et d’expérimentation qui l’a amené à partir des années ’80 à s’ouvrir également aux nouveaux matériaux et aux nouvelles technologies : Bois, porcelaine et céramique, plastique, verre et cristal, électricité et électronique.
Alessi emploie à peu près 500 personnes. La production du core business (c’est à dire les objets produits par l’intermédiare de la transformation à froid des métaux) est aujourd’hui encore réalisée dans le site de Crusinallo et atteint chaque jour près de 7.500 pièces.
L’exportation représentent deux tiers du chiffre d’affaire, Alessi est présent dans près de 60 pays.

www.alessi.com


HPK

Jouissant d’une expérience plus que centenaire dans les métiers du liège, HPK, société aux capitaux français, est aujourd’hui un acteur majeur en matière de composites à destination de l’industrie.
Dotée de moyens internes ou s’appuyant sur des compétences externes (laboratoires, centres techniques...) HPK conçoit, développe et fabrique des solutions innovantes permettant de répondre à des problématiques industrielles variées.
HPK entend promouvoir le « High performance cork » dans le strict respect des règles de qualité (certifiée EN9100) et dans une perspective de développement durable.

www.lieges-hpk.com


VERALLIA (SAINT GOBAIN)

Verallia, filiale à 100% du Groupe Saint-Gobain, est un acteur mondial et le leader européen de l’emballage en verre pour les boissons et les produits alimentaires. En 2012, Verallia a produit environ 25 milliards de bouteilles et pots, principalement destinés aux marchés des spiritueux, de l’alimentaire et des vins, segment sur lequel elle est numéro 1 mondial.
Forte de ses valeurs – les Principes de Comportement et d’Action hérités de Saint-Gobain – et d’un savoir-faire verrier séculaire, Verallia met en œuvre un matériau aux vertus inégalées : fabriqué à partir de matières premières naturelles, le verre est pur, neutre et recyclable à 100% et à l’infini ; il est donc particulièrement adapté au bien-être des consommateurs et respectueux de l’environnement.
Le modèle d’entreprise de Verallia repose sur la puissance de son réseau mondial d’usines verrières et sur la proximité commerciale maintenue par ses employés. Flexibles et réactives, les équipes de Verallia mettent en œuvre en permanence les meilleures pratiques industrielles pour apporter à ses clients des solutions d’emballage et des services différenciants et novateurs, valorisant au maximum leurs gammes de produits.
Proche de ses clients, forte de son know-how en matière industrielle, et fière de ses valeurs partagées, Verallia a pour ambition de devenir la référence des solutions innovantes d’emballage en verre, une entreprise au service du développement durable de ses communautés, de la valorisation des contenus de ses clients et du bien-être des consommateurs finaux.

www.verallia.com


Agglolux-CBL

Agglolux-CBL, située à Soustons, est une société familiale fondée en 1929 par Pierre Gilardenghi. « Agglolux » s’est très rapidement orientée vers la fabrication du liège aggloméré blanc, matière noble et naturelle.
En 1946, Georges Cave, son neveu prend la direction technique de l’entreprise et met au point au début des années 60 les premiers agglomérés de liège à base d’élastomère, ouvrant ainsi de nouveaux marchés dans l’industrie automobile ainsi que dans l’armement.
La continuité et le savoir de l’entreprise sont aujourd’hui assurés par ses deux fils qui poursuivent l’œuvre de construction et de modernisation d’« Agglolux -Cbl ». 
Agglolux fabrique du liège aggloméré en panneaux et en rouleaux ainsi que d’autres produits, tels que le liège isolation expansé, les panneaux en vrac, le liège de décoration pour les murs et les sols, etc...

www.agglolux-cbl.com


ADAM

L’entreprise Girondine Adam SAS, dirigée par Jean-Charles Rinn, exploite 2 sites de production :
Bordeaux (Saint-Médard en Jalles) et Reims sur lesquels travaillent 45 collaborateurs. Aujourd’hui, Adam présente la plus importante capacité de production de caisses et coffrets bois pour le vin et les spiritueux en France avec une production annuelle de 1,3 Millions d’unités.
 Adam pilote intégralement la réalisation de ses produits de leur conception à leur fabrication : la scierie, l’usinage, l’impression, l’assemblage, la finition ce qui lui permet de proposer des produits spécifiques et personnalisés en réponse aux besoins des clients. En 1998, elle a créé un bureau design et développement technique intégré.
 Si 95% de la production d’Adam est destinée à des clients français, majoritairement aquitains (châteaux viticoles), 48% de cette production est exportée avec les vins et spiritueux contenus. 


www.adampack.com


BARAT

Le Groupe Barat est spécialiste de l’impression d’étiquettes pour le marché du vin.
Acteur majeur du marché français avec 29 M€ de CA en 2012, il dispose de 5 sites en France et emploie 220 personnes. Le Groupe Barat compte plus de 2000 clients actifs, issus à 99% du monde du Vin.
Le Groupe BARAT est le regroupement de 5 imprimeries : Barat Etiquettes, Le Clos Carrillon, Le Clos St Emilion, Les Presses d’Aquitaine et Wetterwald. Chacune dispose d’ancrages locaux historiques couvrant tous les secteurs viticoles de France par l’implantation de leur site au cœur même des vignobles du Languedoc, Provence, Corse, Bordelais, Bourgogne, Beaujolais et Côtes du Rhône.

www.barat.fr


Larose Trintaudon

La propriété a une superficie de 260 hectares dont 225 hectares en vignes AOC Haut–Médoc, le reste étant des forêts, marais ou espaces verts.
L’entreprise produit annuellement environ 1 200 000 cols en appellation Haut–Médoc sur deux sites Saint Laurent Médoc et Arcins, se décomposant comme suit :

  • Château Larose Trintaudon : 900 000 cols
  • Château Larose Perganson : 50 000 cols
  • Château Arnauld : 20 000 cols
  • Seconds vins : 130 000 cols

La société enregistre un chiffre d’affaires annuel d’environ 7,5 millions d’euros et emploie 65 salariés.
En 2011 elle créée une filiale VDL (société de négoce) pour commercialiser une gamme complète auprès des particuliers. Dès 1999, le choix stratégique du développement durable s’est imposé au Château Larose Trintaudon comme un projet ambitieux et naturel. Cette philosophie engage la société pour l’avenir et relie l’entreprise à son environnement et son territoire sur le long terme.
Plus qu’un simple engagement écologique, il s’agit pour la propriété d’entrer dans une politique de fonctionnement responsable sur tous les domaines, de la pratique culturale à la gestion d’entreprise.
Cet engagement s’est transformé en véritable culture d’entreprise pour le Château Larose Trintaudon et guide ses actes au quotidien vers ses 5 métiers, synthèse de sa définition de Vignoble Responsable.

www.vignoblesdelarose.fr


Château Giscours

Giscours est riche de son histoire : une histoire fort ancienne remontant au XIVe siècle. Un donjon défensif surplombait alors une campagne inhospitalière. Mais tout commença véritablement en 1552, date à laquelle Pierre de Lhomme, riche drapier bordelais acheta la maison noble de « Guyscoutz », constitua autour un vaste domaine et planta les toutes premières vignes. L’aventure viticole était en marche.

C’est au XIXe siècle, sous l’impulsion des Promis, des Pescatore et des Cruse notamment, que Giscours se pare de ses plus beaux atours : transformation du château en palais néoclassique, aménagement d’un parc aux essences rares par le paysagiste Eugène Bülher, modernisation des outils de production avec la construction d’immenses bâtiments d’exploitation, dont la célèbre « Ferme Suzanne » ...

En 1995, Éric Albada Jelgersma, homme d’affaires hollandais en reprend l’exploitation et entreprend un méticuleux travail de remise en état du vignoble ainsi que la rénovation des bâtiments pour redonner toute la noblesse qui sied à ce Troisième Grand Cru Classé de 1855.

www.chateau-giscours.fr


Château du Tertre

Situé sur une des plus belles et des plus hautes croupes de graves de l’appellation Margaux, le Château du Tertre possède une histoire des plus intéressantes. Ce domaine est né au XVIIIe siècle de la volonté d’un important négociant d’origine irlandaise, Pierre Mitchell, amoureux de la région et de ses vins.

Fondateur de la première verrerie de Bordeaux, cet homme raffiné et novateur y réalisera son rêve, donnant aux lieux un charme et une élégance indéniables.

D’illustres familles s’y succèderont : les de Brezets, les Henri de Vallandé ou encore les Koenigswarter, riches banquiers proches de l’empereur Napoléon III... La qualité de ses vins sera unanimement reconnue lors du classement de 1855 et lui vaudra son titre de Grand Cru Classé de Margaux.

En 1997, Éric Albada Jelgersma en fait l’acquisition et s’emploie depuis, grâce à d’importants investissements et à un savant dosage de tradition et d’innovation, à redonner à Château du Tertre tout son caractère et sa noblesse.

www.chateaudutertre.fr


CIVB

Plus connu par ses initiales, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux est un « établissement privé d’intérêt public » créé par la Loi du 18 août 1948.
Il rassemble l’ensemble de la filière vins : les viticulteurs, les négociants et les courtiers de la Gironde pour aborder ensemble les questions qui leurs sont communes :

  • Procéder à toutes les études nécessaires pour la gestion économique du produit ainsi qu’à l’analyse prospective des marchés.
  • Garantir aux consommateurs la qualité des AOC.
  • Développer, tant en France qu’à l’étranger, la promotion des vins de Bordeaux.

La Maison du Vin de Bordeaux, siège du CIVB et de l’Ecole du Vin de Bordeaux propose un également un Bar à Vin ouvert au grand public. Elle est située dans un magnifique immeuble du XVIIIe siècle en forme d’étrave de navire, au cœur de Bordeaux.
Sites :
www.bordeaux.com
www.bordeauxwinetrip.com

Filière vins de Bordeaux en quelques lignes :
Les hommes : 7 200 viticulteurs, 300 maison de négoce, 95 courtiers.
La production : 60 Appellations d’Origine Contrôlée, 110 600 hectares de vignes, 5,44 millions d’hl en 2012.